Menu

1ère commission d’histoire-géographie 2010

Cette première commission de l’année 2010 était animée par Maryline Wagino et Marcel Coste. Les professeurs présents à cette commission étaient les suivants : Marcel Coste (Boaouva Kaleba), Henri Lalie (Do Kamo), Kapia Wahmetu, Ludmila Gnavit (Do Neva), Nathalie Qanun (Eben Eza), Françoise Lawi, Maryline Wagino (Havila), Jacqueline Waia (Taremen). Les établissements non représentés étaient les suivants : Baganda, Dö Mwà et Hnaizianu

A. Quoi de neuf au lycée ? intervention de Henri Lalié

A1. Nouveaux programmes de Seconde et réforme à la rentrée 2011
Quelques changements surtout en histoire et quelques nouveautés :

  • les enseignements d’exploration
    Les élèves doivent en choisir deux parmi une dizaine pour déterminer la série qu’ils vont suivre après la seconde ; comme les IDD, ils s’organisent en domaines et les professeurs d’histoire et géographie peuvent intervenir dans Littérature et société, avec le professeur de français et Création et activités artistiques : patrimoines en équipe pluridisciplinaire (histoire, français, arts plastiques, musique …) Bloc de 3h pour travailler en projet et différemment des cours classiques (sortie, recherche, intervenant, prise de parole comme les TPE et IDD)
  • l’accompagnement individualisé
    2h, une forme de tutorat (suite aux modules supprimés) en place de la seconde à la terminale (méthodologie, soutien, approfondissement comme les études dirigées

L’enseignement est organisé en semestres, avec des groupes qui peuvent changer … encore de nombreux aspects qui ne sont pas maîtrisés actuellement.
Difficultés de la mise en place : emploi du temps (bloc de 3h, plusieurs profs…) qui est amené à être changé …  et problème  de budget (pour les sorties, les intervenants). Autre problème : les langues avec stage linguistique,  laboratoire de langues à mettre en place mais problème de budget. La spécificité du Lycée Do Kamo demeure avec les langues régionales obligatoires.

A2. Histoire et géographie en série scientifique (S)
3 heures en seconde mais suppression des modules
4 heures en première avec épreuve anticipée à passer comme le français
2 heures  en option en Terminale  (problème pour la formation des citoyens, futurs décideurs)

A3. Lycée professionnel
De plus en plus d’élèves en Lycée professionnel dès la seconde avec un stage à faire. Problème  pour trouver des entreprises d’accueil et besoin de salles plus nombreuses. D’où le choix de formations qui ne nécessitent pas de locaux telles que exploitation des transports ou archi-habitat (ex : besoin d’ordinateurs pour PAO et pas de gros équipements)

A4. Épreuve d’histoire et géographie au baccalauréat
2ème année de correction pour le lycée Do Kamo :  bon déroulement et bonne expérience
Le niveau général en histoire et géographie en Nouvelle-Calédonie est plutôt bon (comme au brevet). On trouve de très bonnes copies : plusieurs  20/20 -même en série S.
2009 : bonne année, examen sur place, organisation mise en place avec le lycée Jules Garnier, très bonne expérience

A5. Groupe de travail lycée
Autour de Cynthia Debien-Van Maï, groupe très dynamique. Harry Lalie et Nicolas Kurotvitch sont intervenus après l’exclusion d’Olivier Houdan (suite à ses écrits) sur l’histoire néo-calédonienne récente et FP en lycée professionnel . Sortie du manuel en mars dernier : gros travail, documents  nombreux. La version numérique est donnée par Harry Lalie aux participants de la commission.
Le groupe autour d’Isabelle Amiot travaille sur les adaptations des programmes en seconde.

A6. Préparation Sciences Po
2 lycées privés de Nouvelle-Calédonie : Do Kamo et Anova (DDEC) cette année, avec le soutien très fort du Haut Commissaire.
Au départ, 32 élèves intéressés par la formation, il n’en reste que 8 ! Chacun est suivi par un professeur en particulier qui le fait travailler tous les mercredi après-midi. Beaucoup de travail en plus de la préparation du baccalauréat. Actuellement, 4 fiches de lecture à rendre par semaine. Puis choisir un thème de travail sur 6 semaines  (continuité événementielle) et dossier qu’il faudra présenter pour la  sélection pour Paris.
À Paris un oral à passer et avec condition sine qua non  : réussir le bac au 1er tour.
Sur les 8 en préparation, pas forcément les bons élèves ni du lycée général. La réussite passe par la motivation et se compte sur la durée : travailler toujours, toujours.

B. Les tests d’histoire et géographie à l’entrée en 6ème
Deux établissements n’ont pas envoyé leurs résultats : Eben Eza et Hnazianu
Le tableau général de l’Asee (sauf les 2 établissements) : résultats en histoire, géographie, français et mathématiques et le tableau par établissement ont été distribués.

Modifications à apporter au test pour 2011 :

  • Pas de changement, sur le sujet d’histoire
  • En géographie, placer les cartes différemment : planisphère, Océanie et population néo-calédonienne pour faire réfléchir un peu plus petit à petit les élèves.
  • Sur la carte du monde, demander à faire figurer les continents en couleur (une couleur/un continent) et  un rectangle où placer le nom du continent.
  • Reformuler certaines questions.  Exemple : remplacer « indique » par « nomme »
  • Grilles d’évaluation : faire figurer les colonne B et C sur les résultats finaux

Faire remonter au bureau pédagogique les attentes du secondaire concernant le primaire

Impératifs de connaissances

  • Les continents et océans
  • Les lignes imaginaires
  • Les points cardinaux
  • Les aires culturelles d’Océanie
  • Les périodes de l’Histoire dans l’ordre chronologique

Impératifs de vocabulaire

  • Placer, situer, localiser, repérer, indiquer, nommer
  • Chronologie, espace, région, pays,

Impératifs de méthode

  • Lecture de frise chronologique et placement de dates
  • Lire la légende d’une carte

C. Brevets blancs 2010
Le Brevet blanc Lifou et Maré en août
Histoire : Havila
Géographie : Taremen
Education civique : Hnaizianu
Repères chronologiques et spatiaux :  Havila

Le Brevet blanc de l’ASEE en octobre
Histoire : Hnaizianu
Géographie : Havila et Baganda
Education civique : Eben Eza
Repéres chronologiques et spatiaux : Taremen et Do Neva

D. Les nouveaux programmes 6ème en 2010

Certains établissements ne disposent pas d’un manuel par élève.
Programmes intéressants mais quelques difficultés de mise en application. Problème de se laisser déborder en temps et en documents : il faut partir des programmes officiels et s’y tenir ! Aller chercher des exemples de séquences sur internet.
Pour les 5ème en 2011, s’y préparer surtout en géo : thème du développement durable ; novateur mais très vaste ! Il faut choisir un angle pour le traiter, et partir d’une étude de cas puis faire une mise en perspective
Constat : moins de place aux programmes adaptés.

E. L’histoire des Arts
En 2010, option au brevet puis obligatoire en 2011 pour tous les élèves de troisième (coefficient 2). Il doit se dérouler sous forme d’un oral, travail en interdisciplinarité : Arts, histoire et géographie, français mais aussi technologie ou Sciences et Vie de la Terre (SVT).
L’IPR d’Arts a mis en place un groupe de travail, il faudra être à l’écoute mais ne pas seulement attendre, il faut se documenter, réfléchir et former les groupes de travail dans chaque collège.
Proposition de mettre en commun au sein de l’ASEE par ex. par le biais de Michel Malgouzou, animateur de français.
L’histoire des arts devient obligatoire du primaire au lycée et donc à organiser dès la 6ème c’est pourquoi les nouveaux manuels proposent des travaux dans ce sens. Ne pas négliger cet enseignement car « l’éducation artistique et la culture générale sont des éléments clés de l’ouverture au monde » (extrait du B.O)

Maryline Wagino et Marcel Coste

Laissez un commentaire

*